Michèle GAILLARD-BOSSON
Psychologue clinicienne : Bugey, Ain, Savoie, Rhône
Michèle GAILLARD-BOSSON
Psychologue clinicienne : Bugey, Ain, Savoie, Rhône

Les consultations "Souffrance et travail"

Le rapport au travail génère aujourd’hui de la souffrance psychique, en lien avec la dégradation du climat social et celle des organisations de travail. Cette souffrance au travail prend des formes différentes : dépression, stress, addiction, angoisse, harcèlement, incivilités, épuisement professionnel ou burn-out, maltraitance, violences, maladies graves, quelquefois suicide.

La personne se retrouve souvent dans un conflit entre ce qu’elle est en train de subir et ses valeurs personnelles, sa vision du monde. Elle est en détresse et débordée par ses émotions : la situation rend le vécu du travail de plus en plus difficile, et envahit sa vie personnelle jusqu’à créer quelquefois des maladies. Cette souffrance est très sérieuse : il peut être question de vie ou de mort ; elle est aujourd’hui reconnue et comprise. La règle d’or est de ne pas rester seul.

Le plus souvent, l’aide psychologique représente un maillon de la chaîne. En effet, la personne dans cette situation a besoin de l’aide de plusieurs professionnels, instances ou organismes dans le cadre fréquent d’un arrêt de travail : médecin traitant, médecin du travail, juriste, syndicat, inspection du travail, chsct (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail).

Suivant la demande et dans un premier temps, le suivi psychologique peut se centrer sur la situation de travail elle-même. La personne peut exprimer ses angoisses voire sa terreur, sa révolte, son sentiment d’injustice, ses doutes sur elle-même ou son avenir. Progressivement, en prenant de la distance avec la situation, elle va pouvoir retrouver confiance en elle-même et en ses propres valeurs.

Dans un deuxième temps -ou directement si la personne le souhaite et se sent disponible psychiquement- elle peut, avec l’aide de la praticienne, aller au-delà pour traiter une dépression qui a pu se généraliser. Comme pour d’autres souffrances, le suivi psychologique permettra de dépasser la crise en travaillant sur soi, en se comprenant mieux, afin de restaurer une meilleure qualité de vie.

De par un diplôme spécialisé, Michèle Gaillard-Bosson est habilitée à proposer des consultations "Souffrance et travail". Son cabinet a également signé une convention de partenariat avec le cabinet Psya, spécialisé dans la prévention des Risques Psychosociaux et la promotion de la Qualité de vie au travail. Lorsque la personne est orientée par Psya, ce service prend en charge le financement d’un certain nombre de séances.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.