Michèle GAILLARD-BOSSON
Psychologue clinicienne : Bugey, Ain, Savoie, Rhône

L’accompagnement des personnes atteintes d’un cancer et/ou de leurs proches

Vivre le cancer est une épreuve de chaque jour. Outre les attaques de l’organisme, la maladie a des conséquences psychologiques qui vont atteindre l’estime de soi, sa relation aux autres, son équilibre de vie. L’état dépressif, l’anxiété sont l’expression d’une souffrance. Les proches aussi sont touchés, qui peuvent se sentir impuissants pour aider la personne qu’ils aiment.

La personne malade doit faire face à des évènements éprouvants qui peuvent générer inquiétude, dévalorisation, culpabilité, sentiment d’impuissance voire de désespoir. A chacune des phases de la maladie et du traitement, elle peut ressentir le bienfait d’un soutien psychologique : à l’annonce de la maladie qui représente un choc, pendant les traitements qui affaiblissent, après la période d’hospitalisation où elle peut se sentir renvoyée à sa solitude pour continuer à gérer la situation.

Les proches se sentent souvent démunis : la personne malade est au centre de toutes les attentions, leur propre souffrance n’est pas toujours entendue. Ils ont quelquefois tendance à culpabiliser s’ils ressentent le besoin de « souffler » un peu. Eux aussi peuvent avoir besoin de parler et d’être écoutés, d’être aidés pour gérer leurs propres émotions.

Le cabinet de Michèle Gaillard-Bosson a signé une convention avec la Ligue contre le cancer, Comité de l’Ain, qui peut prendre en charge le financement de quelques séances de soutien psychologique.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.